Kin Ball : découverte de ce sport

touché de Kin Ball

Crée au Québec en 1987 par Mario Demers, le kin ball est devenu un sport de renommée, bien que pas très répandu dans le monde entier. Cette discipline a été connue comme telle en 1999, aux jeux de la francophonie au Canada. Sa première compétition a eu lieu en 2001 au Canada.

Les règles du kin ball ont été fixées en Août 1987 au Québec par son créateur Mario Demers. Il a été développé par la compagnie Omnikin qui regroupait les  éducateurs physiques des universités québécoises pour savoir pourquoi il y’avait tant d’absents au cours de sport. Ayant reçu toutes les informations nécessaires, Mario Demers a créé le Kin Ball, une discipline accessible à tous enfants, jeunes, adultes, vieux.

Le mot Omnikin vient du latin : omni qui veut dire tous et  qui signifie le mouvement. Il se joue avec un ballon d’une circonférence de (1,22m/48 ‘’), par trois équipes de quatre personnes dans les salles de sport. Il compte actuellement plus de 3,8 millions de participants dans douze (12) pays dans le monde. Les règles sont assez simples. La première règle est le respect des autres joueurs et de l’arbitre, et la seconde règle est l’esprit d’équipe et l’implication de tous les joueurs à défendre le ballon. Le kin ball ne se joue pas par équipe comme dans tous les sports mais il est joué par trois équipes en compétition des unes aux autres pour gagner en même temps.

 

Le nombre de joueurs et l’équipement du Kin Ball

Ce sport est pratiqué généralement dans les gymnases mais peut également se jouer à l’extérieur. L’équipement du kin ball reste et demeure le gros ballon qui pèse moins d’un kilogramme, avec un diamètre de 1,22m. La gamme de couleurs peut être bleue, noire et grise. Mais pour une compétition de kin Ball, il faut également un gonfleur électrique à bille et un tableau de bord.

Les règles à respecter lors de la composition de Kin ball

  • Les périodes à respecter : les parties du kin ball ont généralement trois périodes de 7 minutes chacune pour les jeunes joueurs et de 15 minutes chacune pour les autres.
  • Le Nombre de joueurs par équipe : le kin ball est joué par trois équipes adverses de quatre joueurs chacune.
  • Les pauses pendant le jeu : les joueurs ont une pause d’une minute entre les périodes donc trois minutes pour toute la durée du jeu.
  • L’atteinte de l’objectif : l’objectif ici pour toutes les équipes, lorsque leurs couleurs sont appelées, c’est d’atteindre le ballon avec n’importe quelle partie du corps avant que celui-ci ne touche le sol et de le renvoyer à une autre équipe.
  • La disposition des joueurs : pendant le jeu une équipe doit avoir ses trois joueurs en possession du ballon, et le quatrième joueur doit courir pour frapper le ballon de kin ball tout en criant Omnikin et la couleur de l’équipe qui doit courir et attaquer le ballon
  • L’arrêt de la période : le jeu continue jusqu’à l’une des équipes ait commis une faute en voulant empêcher le ballon de toucher le sol et qu’un point soit attribué aux deux autres équipes.

Les deux autres équipes peuvent avoir les points si l’attaquant, en voulant frapper le ballon, crie plutôt par erreur le nom de son équipe.

  • L’équipe gagnante reste celle avec le maximum de points à la fin de la partie.
  • D’autres fautes du Kin Ball sont à éviter notamment :
    • Il ne faut pas crier les couleurs d’une équipe tout en tapant le ballon au même moment
    • Il ne faut pas frapper le ballon deux fois de suite et même le taper vers le bas
    • Prendre du temps pour frapper le ballon après que les trois autres joueurs aient pris contact avec le ballon
    • Il faut frapper le ballon lorsqu’il y’a moins de trois joueurs en contact du ballon
    • Lorsqu’un joueur bloque l’autre intentionnellement.

Les buts dans kin ball

Le kin ball est un jeu très simple surtout pour marquer. Il suffit qu’une équipe commette une faute, les points sont attribués aux deux autres, ou bien, lorsque l’équipe dont les couleurs ont été prononcées n’a pas pu attraper le ballon avant que celui-ci n’ait touché le sol.

 

L’objectif d’un match de kin ball

Comme toute compétition, l’objectif ne change pas pour autant. Marquer plus de points que les autres équipes reste l’objectif premier des joueurs. Mais pour le créateur, l’objectif ici était de créer un jeu où l’effort collectif prime ainsi que la rapidité dans les gestes, et également une intensité dans l’activité.

Les valeurs du kin ball

  • L’esprit d’équipe et de l’entente : parce que dans ce sport tous les joueurs d’une même équipe doivent toucher le ballon au même moment, et cela ne peut être bien fait que s’il y’a entente et une bonne coopération au sein de équipe.
  • Le respect de tout le monde est important. Avec le kin ball chaque membre est important et cette discipline ne tolère aucun manque de respect que ce soit à l’endroit du joueur, de l’arbitre, des juges et même aux spectateurs
  • Facile d’accès. Le kin ball peut être pratiqué par tout le monde les enfants comme les adultes et même les personnes du 3e âge.

Pourquoi choisir cette discipline

  • C’est un sport très simple pour jouer et même pour marquer
  • Il est accessible à tous à partir de 8 ans jusqu’aux adultes
  • Facile de trouver les équipements pour le jeu parce qu’une simple tenue de sport plus des baskets suffisent
  • C’est un sport collectif et coopératif les membres se soutiennent les uns des autres
  • C’est un sport qui travaille tout le corps, cuisses, bras, jambes, respiration, bref vous permet d’avoir une bonne santé physique.

Les compétitions de kin ball

Ce n’est qu’en 1999 que le kin ball a été reconnu comme discipline officielle aux jeux de la Francophonie canadienne et la première compétition a eu lieu en 2001 au canada .Mais sa première coupe du monde a eu lieu en novembre 2005  en Belgique , la première hors du canada et la dernière a eu lieu en France avec douze participants donc : :L’Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Chine, Corée du sud, Espagne, France, Hong Kong, Japon, Suisse, Thequie. Le kin ball enregistre dix coupes du monde et donc le Canada est le tenant du titre. Les coupes du monde se passent après une durée de trois ans. À coté des coupes du monde vous avez aussi les championnats du monde et d’Europe.

Où peut-on apprendre à jouer au kin ball ?

Dans certains pays comme la Chine, le Kin Ball est enseigné à l’école comme cours d’éducation physique. Et dans d’autres, le Kin Ball s’apprend dans les clubs. Il y a les clubs junior, senior et même pour les adultes comme au canada, en France, aux Etats-Unis.

 

Conclusion

Le Kin Ball est très actif et favorise l’activité physique ainsi que l’esprit sportif, la coopération, le travail d’équipe et une vie saine. Il peut être joué à l’intérieur dans un gymnase ou à l’extérieur sur l’herbe, la plage ou la neige. Il existe de nombreux autres jeux qui peuvent être joués avec Bin Ball, donc ce n’est pas limité à un seul jeu.

Les personnes qui le pratiquent ne se rendent même pas compte du volume d’activité physique qu’elles effectuent en raison du plaisir qu’elles prennent pendant qu’elles jouent.